Ayant eu la chance de collaborer avec Edmund Shehadeh, Directeur de la BASR, depuis début 2007, nous souhaitions le mettre à l’honneur pour cette seconde newsletter de 2019.

L’origine de cette fructueuse collaboration vient d’un projet d’envoi d’étudiants de la Haute Ecole Condorcet à la BASR (Bethlehem Arab Society for Rehabilitation) à Beït Jala, à Bethléem. Chaque année, plusieurs dizaines d’étudiants partent en stage pour une période de 3 à 6 semaines. On estime à plus de 800, le nombre d’étudiants formés en Palestine, depuis le début de l’initiative.

Il a pu trouver un moment de libre dans son agenda bien chargé pour nous proposer le portrait qui suit. Cet entretien fut l’occasion de redécouvrir un homme au cœur d’or. La solidarité n’a pas de frontières…

L’équipe du SRE

Biographie, CV et expérience professionnelle :

EDUCATION : Université de Berck – Plage, France : Diplôme en physiothérapie, 1965

                            Université de Lyon, France : Faculté de médecine, 1962                  

EXPERIENCE :

1981 – Présent

Directeur exécutif de la BASR (Bethlehem Arab Society for Rehabilitation), Bethléem, Cisjordanie

1976 – 1981

Physiothérapeute principal et responsable des services de réadaptation dans la division de la santé publique en Cisjordanie

1971 – 1976

Physiothérapeute – Cabinet privé situé dans sa propre clinique et dans un autre établissement sur les Territoires Occupés

1968 – 1970

Directeur des opérations en Terre Sainte – Mission Chrétienne, Bethléem

1966 – 1968

Chef du service de physiothérapie en Terre Sainte – Mission Chrétienne, Bethléem

HONNEURS ET RÉCOMPENSES :

Bourse du Gouvernement français en 1962

– Participation à une convention parrainée par le Gouvernement américain à Phoenix en 1981

– Invité à un programme de visite sur mesure de 3 mois dans des centres de rééducation à New York, Washington DC et en Californie parrainé par le Gouvernement américain

– Invité par le Gouvernement britannique à visiter des usines produisant prothèses et membres artificiels.

PUBLICATIONS :

– Publication d’un article, présenté à Tallinn, sur la réhabilitation des personnes porteuses de handicaps physiques, basé sur une étude réalisée en Cisjordanie et en Jordanie.

– Publication d’un article intitulé « Les Palestiniens âgés » présenté à la Conférence internationale de gériatrie « Bessie et Louis Stein » portant sur le « vieillissement en Méditerranée et au Moyen-Orient » à Tel-Aviv – Israël.

– Parution de plusieurs articles dans le domaine de la rééducation à la fois dans les journaux locaux palestiniens et internationaux.

AFFILIATIONS :

  • Prieur de la Palestine, Projet d’aide médicale aux hospitaliers orthodoxes
  • Président du Comité de développement de Beit Jala, Bethléem, Cisjordanie
  • Membre du Conseil et consultant du Comité national centralisé pour les personnes porteuses de handicap en Palestine
  • Président des Jeux olympiques spéciaux (Jeux pour la paix), Palestine
  • Consultant ad hoc ESCWA (Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale)
  • Trésorier de l’Association de gérontologie et de gériatrie du Moyen-Orient
  • Relations publiques et consultant du club orthodoxe de Beit Jala, Bethléem, Cisjordanie
  • Président des Jardins de la Nativité

 

 Ce qui m’agace : L’occupation, l’absence de liberté de parole, l’incertitude quant à l’avenir et l’attente interminable de notre liberté et notre indépendance

Ce qui m’émerveille : Rendre le monde inclusif pour les personnes défavorisées et/ou porteuses de handicap, Réaliser mon rêve en voyant ces personnes devenir suffisamment autonomes que pour devenir un membre actif de la société palestinienne. Enfin, en tant que membre de la société                        civile palestinienne, mon rêve est directement lié à ceux de la population

Auteurs qui m’inspirent: Jubran Khalil Jubran; Michel Foucault, Shakespeare, Taha Hussein et Edward Said.

Sa philosophie

Renforcer le droit des personnes porteuses de handicap(s). Leur donner la possibilité de devenir économiquement indépendantes en leur offrant l’accès au monde du travail, d’assumer leur place en tant qu’acteurs efficaces au sein de la société palestinienne. 

 

 

 

La Société arabe de réadaptation de Bethléem vise à améliorer le statut social et économique des personnes porteuses de handicap(s) dans un environnement incluant toutes les parties prenantes et tous les acteurs.

Etant privées de leur droit d’acquérir des compétences pour obtenir un emploi et manquant de soutien pour accéder au marché du travail, ces personnes font partie des groupes les plus marginalisés de Palestine en termes d’accès à l’éducation et aux opportunités d’emploi ainsi qu’aux services sociaux.

C’est à ce niveau qu’intervient le programme de la BASR en préparant la société à œuvrer à l’autonomisation des personnes porteuses de handicap(s) en leur facilitant l’accès aux centres de formation professionnelle qui offrent un cursus adéquat et des possibilités de renforcement de capacités menant à une indépendance économique.

Ce programme va également collaborer avec les institutions et entreprises du secteur privé afin de s’ouvrir davantage à leur intégration en tant que personnel qualifié sur le marché du travail palestinien et de leur fournir des possibilités de financement pour créer leur propre entreprise.

 

 

 

En 2015, le Service des Relations Extérieures de la Province de Hainaut, en partenariat avec différents partenaires, a déposé un projet intitulé « Médiatisation et promotion des droits des personnes handicapées » auprès de Wallonie-Bruxelles International (WBI). Ce dernier visait à offrir un canal de diffusion pour et par des personnes porteuses de handicap(s) en Palestine en renforçant leurs capacités de médiation professionnelle et inclusive.

Les partenaires de ce projet étaient d’une part, le SRE, le service provincial de la communication externe, l’Agence wallonne pour l’intégration des personnes handicapées et Notélé. D’autre part, les partenaires sud étaient : le Gouvernorat de Bethléhem, la BASR, Ma’an Network et PNN (l’agence Palestinian News Network).

Diférentes activités ont été réalisées, dont des formations techniques en média de personnes porteuses de handicap(s) mentaux et physiques ; des formations en sensibilisation par les médias de personnes porteuses de handicap(s) mentaux et physiques et des productions d’émissions télévisées.

Au terme de ce projet, et à la demande des partenaires sud, un dossier a été introduit auprès de WBI en 2016. Ce dernier vise à augmenter, de manière significative, l’accès des personnes porteuses de handicap(s) à des formations professionnelles diplômantes au centre de formation de Beit Jala, Bethléhem.  

La mise en œuvre de ce projet, venant à terme fin 2020, prévoit d’une part, la formation de professeurs formateurs et d’autre part, la réhabilitation du centre dans lequel cette section sera enseignée au sein de la BASR. Cela implique l’installation d’un ascenseur qui permettra aux personnes à mobilité réduite d’avoir accès aux locaux de cours.

 

 

Signature de l’accord de coopération entre la Province de Hainaut et le Gouvernorat de Bethléem en 2017. De gauche à droite : le Directeur Général Provincial, Monsieur Patrick Mélis, le Gouverneur de Bethléem Monsieur Jibreen Al Bakri, le Président du Collège provincial du Hainaut, Monsieur Serge Hustache et Edmund Shehadeh en arrière-plan… heureux et fier au moment de la signature.