Cette formation étalée sur deux samedis (19/01 et 02/02/ 2019) au Château de Monceau-sur-Sambre a aidé les participants à différencier le choc culturel de la culture des chocs. Après une entrée en matière des plus spectaculaires, la formatrice, Madame Samira Lâaroussi, est parvenue non seulement à interpeller tous les participants de par son comportement mais surtout à marquer les esprits. Rien de tel pour ne pas oublier que la communication interculturelle ne s’arrête pas au visuel et que sortir de sa zone de confort est nécessaire pour abolir les frontières.

Une formation très réussie que le SRE conseille vivement à toute personne en relation avec d’autres cultures peu importe l’origine.

Mieux se comprendre, c’est mieux vivre ensemble.